Trousses d'animation pastorale

Trousses d'animation pastorale


Temps forts liturgiques : CARÊME/PÂQUES

 

Année liturgique   -   CARÊME 2021   -   Trousse d'animation

Semaine 5

 

Thème Sois éclairé et éclaire!
Visuel Éclairé et éclaire - CARÊME 2021 - Semaine 5
Vidéo Air Carême - Jérusalem
Passeport Passeport électronique
Chant thème Que ta lumière brille, Luc Dumont
Tu es la lumière de ma vie, Luc Dumont
Autres chants Hosanna pour le roi (maternelle-3e)
Hosanna - ouvrons les portes" target="_blank"> et paroles
Hosanna, Exo
Hosanna, Robert Lebel
Thèmes Jérusalem : acclamation, humilité, accueil
Textes bibliques Mc 11, 1-10 ou Jn 12, 12-16
Is 50, 4-7
Ps 21(22)
Ph 2, 6-11
Citation biblique Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le roi d'Israël ! »
- Jean 12, 13
Prières quotidiennes Voir Annexe 6
Activités Maternelle-jardin : recréation de l'entrée de Jésus à Jérusalem avec images sur bâtonnets dans l'aire d'art dramatique
Liens : manifestation des apprentissages en littératie
1re à 3e : création de rameaux et présentation de saynètes adaptant l'Évangile
Liens : enseignement religieux, art dramatique, arts visuels, français (communication orale)
4e à 6e : création de rameaux et présentation de saynètes adaptant l'Évangile
Liens : enseignement religieux, art dramatique, arts visuels, français (communication orale)
7e à 12e : analyse de tableaux représentant l'entrée de Jésus à Jérusalem
Liens : enseignement religieux, arts visuels, français (reportage)

 

 

Maternelle-jardin - Carême, semaine 5

Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient :
« Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
Béni soit le roi d'Israël! » - Jean 12, 13


Matériel : gabarits à colorier (ANNEXES 1, 2 et 3), crayons de couleurs ou marqueurs au choix de l'enseignant(e), bâtonnets, autre matériel pour créer un petit théâtre/kiosque de présentation dans l'aire d'art dramatique (au choix de l'enseignant-e).
Liens : enseignement religieux, appartenance et contribution, manifestation des apprentissages en littératie

AVANT

Courte discussion sur l'accueil et sur le dimanche des Rameaux

  • Expliquer aux élèves que notre voyage/pèlerinage pendant le Carême continue.
  • Projeter en classe la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël et cliquer sur la semaine du dimanche des Rameaux : Jérusalem.
  • Montrer aux élèves les photos de Jérusalem et leur demander de partager ce qu'ils voient.
  • Expliquer aux élèves que certains événements très importants de la vie de Jésus se sont produits à Jérusalem, dont son entrée triomphale à Jérusalem dont nous parlons aujourd'hui, le dernier repas avec les disciples, son arrestation et sa mort.
  • Demander aux élèves ce qu'il faut faire quand on accueille un invité spécial dans la salle de classe (exemples de réponses : se lever, saluer, applaudir, lui faire une place pour s'asseoir, lui donner un cadeau).
  • Expliquer aux élèves qu'il y a différentes façons de montrer sa joie et son respect pour un invité qu'on accueille et qu'on aime.
  • Montrer aux élèves un vrai rameau ou une image d'un rameau (ANNEXE 1) et leur demander s'ils ont déjà vu cette sorte de branche; c'est la branche qui vient d'un arbre - le palmier.
  • Dire aux élèves que dimanche prochain sera le dimanche des Rameaux et ce jour est spécial car on célèbre le jour où Jésus est arrivé dans la ville de Jérusalem et les gens l'ont accueilli avec joie la semaine avant sa mort; les gens ont pris des branches de palmiers pour le saluer et l'accueillir avec respect en criant Hosanna!.


Chanson

  • Faire écouter aux élèves le chant Hosanna pour le roi.
  • Leur faire répéter le mot Hosanna et expliquer que ce mot veut dire Sauve, nous te le demandons.

PENDANT

Étude de l'Évangile de la semaine

  • Raconter l'Évangile de la semaine aux élèves en soulignant les quatre éléments suivants :
    • Une grande foule apprend que Jésus arrive à Jérusalem (montrer l'image de Jésus et l'image de la foule à l'ANNEXE 2 et écrire le mot foule au mur de mots).
    • Jésus s'assoit sur un petit âne (montrer l'image de l'âne à l'ANNEXE 3 et écrire le mot âne au mur de mots).
    • Les gens prennent des branches de palmiers (rameaux) et vont à sa rencontre (montrer l'image d'une branche de palmier/rameau à l'ANNEXE 1 et écrire rameau au mur de mots).
    • Les gens crient Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Béni soit le roi d'Israël.
  • Poser des questions aux élèves pour vérifier leur compréhension (p. ex., les gens étaient très contents de voir Jésus - qu'est-ce qu'ils ont fait? ils ont pris et brandi des branches de palmiers et ils ont crié Hosanna; sur quel animal est assis Jésus? sur un âne; sais-tu ce qu'est un âne? c'est un animal qui est plus petit qu'un cheval; il était souvent utilisé pour que les gens se déplacent d'un endroit à l'autre à l'époque de Jésus.


Création de bâtonnets pour l'aire d'art dramatique
  • Installer les élèves à des tables de travail.
  • Donner une copie du gabarit de branche de palmier/rameau (ANNEXE 1) à chaque élève; leur demander de colorier la branche (p. ex., différentes teintes de vert et de jaune) ou d'en créer une eux-mêmes, qu'ils utiliseront pour la recréation de la scène d'entrée de Jésus à Jérusalem avec des images sur bâtonnets.
  • Distribuer les gabarits de la foule et de l'âne aux élèves (ANNEXES 2 et 3) et les inviter à les colorier.
  • Si le temps le permet, inviter les élèves à créer et/ou décorer un kiosque ou petit théâtre (p. ex., à l'aide de boîtes ou d'une table) pour la recréation de la scène, en s'inspirant si souhaité des photos de Jérusalem tirées de la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël
  • Inviter les élèves à coller les images coloriées sur des bâtonnets pour en faire des petites marionnettes.

  • Dire aux élèves qu'il y aura un nouveau thème pour l'aire d'art dramatique pour recréer l'arrivée de Jésus à Jérusalem; cette aire sera organisée comme un petit théâtre de marionnettes/bâtonnets (p. ex., kiosque).
  • Inviter les élèves à placer le matériel préparé dans l'aire et faire un modelage avec l'aide de quelques élèves de la recréation de la scène d'arrivée de Jésus à Jérusalem en fonction des quatre éléments de l'histoire mentionnés plus haut.
  • Afficher les mots Hosanna, âne, Jésus et rameau dans l'aire pour que les élèves puissent s'en servir lors de la dramatisation avec l'emploi des bâtonnets.
  • Inviter les élèves à créer d'autres dialogues pour enrichir l'histoire (p. ex., autres mots d'accueil pour dire bienvenue à Jésus, autres salutations et commentaires sur l'âne, les rameaux, etc.).
  • Lors du jeu des élèves dans l'aire d'apprentissage, utiliser une grille d'observation pour vérifier la compréhension des événements entourant le dimanche des Rameaux, de l'emploi du vocabulaire comme Hosanna, âne, Jésus et rameau ainsi que la création d'autres dialogues entourant chaque élément de l'histoire ainsi que de l'entrée en personnage selon le rôle qui est choisi lors du jeu.

APRÈS

  • Revoir avec les élèves tous les lieux visités jusqu'à maintenant dans notre pèlerinage et leur demander de raconter à nouveau les histoires apprises.

  • Noter que les bâtonnets et le kiosque/petit théâtre peuvent être utilisés tout au long de la semaine sainte et même après le lundi de Pâques en y ajoutant divers personnages de la Passion de Jésus.

 

 

1re à 3e année - Carême, semaine 5

Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient :
« Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
Béni soit le roi d'Israël! » - Jean 12, 13


Matériel : papier de couleur (préférablement différentes teintes de vert, de brun ou de jaune), crayons de couleurs ou marqueurs au choix de l'enseignant(e).

Liens : enseignement religieux, art dramatique, arts visuels, français (communication orale)

AVANT

Courte discussion sur l'accueil et sur le dimanche des Rameaux

  • Expliquer aux élèves que notre voyage/pèlerinage pendant le Carême continue.
  • Projeter en classe la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël et cliquer sur la semaine du dimanche des Rameaux : Jérusalem.
  • Montrer aux élèves les photos de Jérusalem et leur demander de partager ce qu'ils voient.
  • Expliquer aux élèves que certains événements très importants de la vie de Jésus se sont produits à Jérusalem, dont son entrée triomphale à Jérusalem dont nous parlons aujourd'hui, le dernier repas avec les disciples, son arrestation et sa mort.
  • Demander aux élèves ce qu'il faut faire quand on accueille un invité spécial dans la salle de classe (exemples de réponses : se lever, saluer, applaudir, lui faire une place pour s'asseoir, lui donner un cadeau).
  • Expliquer aux élèves qu'en effet, il y a différentes façons de montrer sa joie et son respect pour un invité important (p. ex., un roi) qu'on accueille et qu'on aime.
  • Montrer aux élèves un vrai rameau ou une image d'un rameau (ANNEXE 1) et leur demander s'ils ont déjà vu cette sorte de branche; c'est la branche qui vient d'un arbre - le palmier).
  • Dire aux élèves que dimanche prochain sera le dimanche des Rameaux et ce jour est spécial car on célèbre le jour où Jésus est arrivé dans la ville de Jérusalem et les gens l'ont accueilli avec joie la semaine avant sa mort; les gens ont pris des branches d'arbre pour le saluer et l'accueillir avec respect en criant Hosanna!.

PENDANT

Étude de l'Évangile de la semaine

  • Projeter et lire l'Évangile de la semaine en groupe-classe (ANNEXE 4).
  • Inviter les élèves à partager les principales idées qui ressortent du texte (utiliser les quatre points ci-dessous pour guider les élèves) :
    • Une grande foule apprend que Jésus arrive à Jérusalem (au besoin, revoir le sens du mot foule et l'ajouter au mur de mots);
    • Jésus s'assoit sur un petit âne.
    • Les gens prennent des branches de palmiers (rameaux) et vont à sa rencontre (montrer l'image d'une branche de palmier/rameau à l'ANNEXE 1 et ajouter rameau au mur de mots).
    • Les gens crient Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Béni soit le roi d'Israël.
  • Faire répéter aux élèves le mot Hosanna et expliquer que ce mot est utilisé pour dire Sauve, nous te le demandons.
  • Si souhaité, faire écouter aux élèves le chant Hosanna pour le roi et les inviter à chanter certaines des paroles.
  • Demander aux élèves (stratégie Pense-Parle-Partage ou Pense-Écris-Parle-Partage) ce qu'ils feraient ou diraient si Jésus notre roi et notre Sauveur entrait dans la salle de classe (exemples de réponses : saluer Jésus, se lever, rouler un tapis sous ses pieds, applaudir, réciter une prière à haute voix); écrire certaines idées des élèves au tableau lors de la dernière étape du Partage.

Création de rameaux et saynètes
  • Dire aux élèves qu'ils auront maintenant à créer des rameaux et à créer et présenter des saynètes représentant l'entrée de Jésus à Jérusalem.
  • Diviser les élèves en groupes d'environ 3-5 élèves.
  • Projeter en classe une photo de branches de palmiers (ANNEXE 1).
  • Distribuer le matériel nécessaire aux élèves (p. ex., carton de couleur, papier blanc, crayons de couleurs ou marqueurs).
  • Inviter les élèves à s'inspirer de la photo des rameaux pour créer leurs propres rameaux.
  • Demander aux élèves de préparer une saynète en tenant compte des critères suivants :
    • montrer l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem;
    • intégrer l'expression Hosanna et l'utilisation des rameaux pour honorer Jésus;
    • adapter la scène originale pour intégrer à la saynète d'autres formes de respect et d'accueil de Jésus en fonction des idées partagées en groupe-classe;
    • présenter la saynète avec le plus grand respect pour Jésus et l'Évangile.
  • APRÈS

    • Après les présentations, demander aux élèves de partager leurs réactions aux saynètes des différents groupes (p. ex., comment les saynètes ont montré l'importance de Jésus, comment les roseaux ont été utilisés pour saluer et honorer Jésus, etc.).
    • Si possible, permettre aux groupes de présenter leur saynète respective à d'autres classes dans l'école.
    • Afficher les rameaux créés et/ou décorés par les élèves sur un babillard dans la classe ou dans l'école.
    • Faire un retour sur l'ensemble du pèlerinage effectué pendant le Carême à travers les activités; demander aux élèves ce qu'ils ont retiré du pèlerinage.
    • Expliquer qu'il reste une seule destination pour le pèlerinage: le lieu où Jésus a été crucifié. Nous visiterons ce lieu la semaine prochaine.

     

     

    4e à 6e année - Carême, semaine 5

    Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient :
    « Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Béni soit le roi d'Israël! » - Jean 12, 13


    Matériel : gabarit de rameau (ANNEXE 1), papier de couleur (préférablement différentes teintes de vert, de brun ou de jaune), crayons de couleurs ou marqueurs au choix de l'enseignant(e)

    Liens : enseignement religieux, art dramatique, arts visuels, français (communication orale)

    AVANT

    Courte discussion sur l'accueil et sur le dimanche des Rameaux
    • Expliquer aux élèves que notre voyage/pèlerinage pendant le Carême continue.
    • Projeter en classe la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël et cliquer sur la semaine du dimanche des Rameaux : Jérusalem.
    • Montrer aux élèves les photos de Jérusalem et leur demander de partager ce qu'ils voient.
    • Expliquer aux élèves que certains événements très importants de la vie de Jésus se sont produits à Jérusalem, dont son entrée triomphale à Jérusalem dont nous parlons aujourd'hui, le dernier repas avec les disciples, son arrestation et sa mort.
    • Demander aux élèves ce qu'il faut faire quand on accueille un invité spécial dans la salle de classe (exemples de réponses : se lever, saluer, applaudir, lui faire une place pour s'asseoir, lui donner un cadeau).
    • Expliquer aux élèves qu'en effet, il y a différentes façons de montrer sa joie et son respect pour un invité important (p. ex., un roi) qu'on accueille et qu'on aime.
    • Montrer aux élèves un vrai rameau ou une image d'un rameau (ANNEXE 1) et leur demander s'ils ont déjà vu cette sorte de branche; c'est la branche qui vient d'un arbre - le palmier).
    • Dire aux élèves que dimanche prochain sera le dimanche des Rameaux et ce jour est spécial car on célèbre le jour où Jésus est arrivé dans la ville de Jérusalem et les gens l'ont accueilli avec joie la semaine avant sa mort; les gens ont pris des branches de palmiers pour le saluer et l'accueillir avec respect en criant Hosanna!.

    PENDANT

    Étude de l'Évangile de la semaine
    • Projeter et lire l'Évangile de la semaine en groupe-classe : Jean 12, 12-16 (ANNEXE 4).
    • Inviter les élèves à partager les principales idées qui ressortent du texte (utiliser les quatre points ci-dessous pour guider les élèves) :
      • Une grande foule apprend que Jésus arrive à Jérusalem (au besoin, revoir le sens du mot foule et l'ajouter au mur de mots);
      • Jésus s'assoit sur un petit âne.
      • Les gens prennent des branches de palmiers (rameaux) et vont à sa rencontre (montrer l'image d'une branche de palmier/rameau à l'ANNEXE 1 et ajouter rameau au mur de mots).
      • Les gens crient Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Béni soit le roi d'Israël.
    • Écrire le mot Hosanna au tableau et expliquer qu'il est utilisé pour dire Sauve, nous te le demandons.
    • Si souhaité, faire écouter aux élèves le chant Hosanna pour le roi et les inviter à chanter certaines des paroles.
    • Demander aux élèves (stratégie Pense-Parle-Partage ou Pense-Écris-Parle-Partage) ce qu'ils feraient ou diraient si Jésus notre roi et notre Sauveur entrait dans la salle de classe aujourd'hui (exemples de réponses : saluer Jésus, se lever, rouler un tapis sous ses pieds, applaudir, réciter une prière à haute voix); écrire certaines idées des élèves au tableau lors de la dernière étape du Partage.

    Création de rameaux et saynètes
    • Dire aux élèves qu'ils auront maintenant à créer des rameaux et à créer et présenter des saynètes représentant l'entrée de Jésus à Jérusalem.
    • Diviser les élèves en groupes d'environ 3-5 élèves.
    • Projeter en classe une photo de rameaux (ANNEXE 1).
    • Distribuer le matériel nécessaire aux élèves (p. ex., carton de couleur, papier blanc, crayons de couleurs ou marqueurs).
    • Inviter les élèves à s'inspirer de la photo des rameaux pour créer leurs propres rameaux.
    • Demander aux élèves de préparer une saynète en tenant compte des critères suivants :
      • montrer l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem;
      • intégrer l'expression Hosanna et l'utilisation des rameaux pour honorer Jésus;
      • adapter la scène originale à l'époque moderne (aujourd'hui) pour intégrer à la saynète d'autres formes de respect et d'accueil de Jésus en fonction des idées partagées en groupe-classe.
      • présenter la saynète avec le plus grand respect pour Jésus et l'Évangile.

    APRÈS

    • Après les présentations, demander aux élèves de partager leurs réactions aux saynètes des différents groupes (p. ex., comment les saynètes ont montré l'importance de Jésus, comment les roseaux ont été utilisés pour saluer et honorer Jésus, etc.).
    • Si possible, permettre aux groupes de présenter leur saynète respective à d'autres classes dans l'école.
    • Afficher les rameaux créés et/ou décorés par les élèves sur un babillard dans la classe ou dans l'école.
    • Faire un retour sur l'ensemble du pèlerinage effectué pendant le Carême à travers les activités; poser des questions aux élèves (p. ex., à quoi sert un pèlerinage?; quels lieux avons-nous visité pendant le Carême?; que retenez-vous le plus du pèlerinage?; quels sites aimeriez-vous aller visiter en personne?).
    • Expliquer qu'il reste une destination dans le pèlerinage, l'endroit où Jésus a été crucifié. Nous visiterons ce lieu très sacré la semaine prochaine.

     

     

    7e à 12e année - Carême, semaine 5

    Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient :
    « Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Béni soit le roi d'Israël! » - Jean 12, 13


    Matériel : rameaux (si l'école en a)

    Liens : enseignement religieux, arts visuels, français (reportage)

    AVANT

    Courte discussion sur le dimanche des Rameaux
    • Expliquer aux élèves que notre voyage/pèlerinage pendant le Carême continue.
    • Projeter en classe la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël et cliquer sur la semaine du dimanche des Rameaux : Jérusalem.
    • Montrer aux élèves les photos de Jérusalem et leur demander de partager ce qu'ils voient.
    • Expliquer aux élèves que certains événements très importants de la vie de Jésus se sont produits à Jérusalem, dont son entrée triomphale à Jérusalem dont nous parlons aujourd'hui, le dernier repas avec les disciples, son arrestation et sa mort.
    • Dire aux élèves que le dimanche des Rameaux sera le dimanche qui vient.
    • Leur poser quelques questions : savez-vous ce qui est célébré le dimanche des Rameaux? l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem; êtes-vous déjà allés à une messe du dimanche des Rameaux à l'église? Si oui, qu'avez-vous remarqué de spécial? des rameaux sont distribués et bénis; savez-vous ce qu'est un rameau? une branche d'arbre, généralement de palmier ou d'olivier.

    PENDANT

    Étude de l'Évangile de la semaine
    • Projeter ou distribuer l'Évangile du dimanche des Rameaux : Jean 12, 12-16 (Annexe 4) aux élèves et en faire la lecture en groupe-classe.
    • Demander aux élèves de relever les mots ou phrases de l'extrait qui à leur avis sont les plus importants dans cet Évangile et d'expliquer pourquoi.
    • Souligner les idées suivantes en groupe-classe : Jésus est assis sur un petit âne; les gens prennent des branches de palmiers pour accueillir Jésus; les personnes crient Hosanna, ce qui vient de l'hébreu et qui veut dire Sauve, nous te le demandons; les personnes appellent Jésus roi d'Israël.
    • Expliquer aux élèves que les rameaux utilisés par les gens pour accueillir Jésus sont symboliques : ils représentent la victoire, le triomphe et la paix, entre autres; cela montre l'honneur qui est réservé à Jésus lorsqu'il entre dans Jérusalem.

    Activité de visionnement d'un reportage sur le dimanche des Rameaux
    • Projeter en groupe-classe un reportage de Radio-Canada sur le dimanche des Rameaux 2019 et la traditions des rameaux (ou lire en groupe-classe l'article de Radio-Canada qui représente la transcription du reportage à la même page).
    • Demander aux élèves de ressortir les principales idées qui ressortent du reportage en posant certaines questions (p. ex., que symbolisent les rameaux pour plusieurs Québécois? Que célèbre-t-on le dimanche des Rameaux?).

    Activité d'analyse de tableaux
    • Dire aux élèves que l'entrée de Jésus dans Jérusalem avant son arrestation est importante et qu'elle a été représentée par de nombreux peintres au fil des siècles; trois tableaux seront étudiés en groupe-classe.
    • Diriger une étude de trois tableaux représentant l'entrée de Jésus dans Jérusalem (voir le guide d'activité à l'ANNEXE 5)
    • Pendant ou après l'analyse en groupe-classe, inviter les élèves (surtout ceux du niveau supérieur) à approfondir leurs connaissances artistiques en faisant une recherche sur les différents styles et techniques artistiques employés par les artistes des trois tableaux et de les comparer dans un travail ou une présentation orale.

    APRÈS

    • Projeter à nouveau les photos de Jérusalem à partir de la présentation Google Slide Pèlerinage en Israël.
    • Demander aux élèves de partager leur réaction aux activités du dimanche des Rameaux.
    • Distribuer aux élèves des rameaux si le prêtre associé à l'école a pu en bénir et en fournir et réciter un Notre Père en groupe-classe pour clôturer l'activité.
    • Indiquer aux élèves que le pèlerinage prendra fin la semaine prochaine, alors que nous visiterons le lieu très saint où Jésus a été crucifié.
    • Faire un retour sur l'ensemble du pèlerinage effectué pendant le Carême à travers les activités; poser des questions aux élèves (p. ex., à quoi sert un pèlerinage?; quels lieux avons-nous visité pendant le Carême?; que retenez-vous le plus du pèlerinage?; quels sites aimeriez-vous aller visiter en personne? pourquoi?).

     

     

    ANNEXE 1 : gabarit de rameau (branche de palmier)


    gabarit de rameau (branche de palmier)

     

     

    ANNEXE 2 : gabarit de la foule


    gabarit de la foule

     

     

    ANNEXE 3 : gabarit de l'âne


    gabarit de l'âne

     

     

    ANNEXE 4 : Évangile de la semaine (Jean 12, 12-16)


    Le lendemain, la grande foule venue pour la fête apprit que Jésus arrivait à Jérusalem.
    Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Béni soit le roi d'Israël! »
    Jésus, trouvant un petit âne, s'assit dessus, comme il est écrit :
    Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d'une ânesse.
    Cela, ses disciples ne le comprirent pas sur le moment ; mais, quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent que l'Écriture disait cela de lui : c'était bien ce qu'on lui avait fait.
    (Jean 12, 12-16)

     

     

    ANNEXE 5 : guide pour l'analyse de tableaux


    Analyse de tableaux
    Dimanche des Rameaux

    Tableau Information Pistes de discussion
    1. L'entrée à Jérusalem de Giotto di Bondone, 1304-1306 -Giotto di Bondone était peintre et architecte de Florence en Italie.
    -Le tableau se trouve dans la chapelle Scrovegni (chapelle de l'Aréna) de Padoue, en Italie.
    -Le tableau représente l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem le dimanche avant son arrestation, sa crucifixion et sa mort.
    -Jésus est sur le dos d'un âne, qui représente un animal de paix, contrairement à un cheval qui est un animal de guerre à l'époque.

    Sources consultées :
    https://ursulines.union.romaine.catholique.fr/IMG/pdf/3436C.pdf

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Entr%C3%A9e_de_J%C3%A9sus_%C3%A0_J%C3%A9rusalem
    Analyse
    -Comment les personnages à la gauche du tableau derrière Jésus sont-ils différents de ceux à la droite du tableau? Les personnages à gauche sont les disciples de Jésus, ils ont une couronne lumineuse autour de la tête. Les personnages à droite se prosternent.
    -Que fait Jésus? Il fait un signe de bénédiction.
    -Que font les personnages qui accueillent et honorent Jésus à Jérusalem? Ils étalent des manteaux au sol en signe de respect et pour faciliter le déplacement de Jésus. Ils tiennent des branches d'olivier et de palmier. Ils se prosternent pour montrent leur respect pour Jésus et l'honorer.
    D'autres personnages (peut-être des enfants) grimpent dans les oliviers pour y chercher des branches.
    -Sur quel animal se déplace Jésus? Sur un âne.

    Réaction
    -Quels sentiments suscitent chez vous le tableau? Quelles émotions y sont représentées à votre avis?
    -Pourquoi jugez-vous symbolique que Jésus se déplace sur un âne?
    2. Entrée à Jérusalem de Pedro Orrente, 1620 -Pedro Orrente était peintre de la période baroque en provenance de Valencia en Espagne.
    -Le tableau est une huile sur toile.
    -Le tableau se trouve au musée Hermitage en Russie.
    -Le tableau représente Jésus qui entre dans Jérusalem et est accueilli par une foule.

    Sources consultées :
    https://www.museodelprado.es/aprende/enciclopedia/voz/orrente-pedro-de/a1e77d28-512d-4068-a458-18c5f4e355b7

    https://www.arthermitage.org/Pedro-Orrente/Entry-into-Jerusalem.html
    Analyse
    -Comment peut-on voir la simplicité et l'humilité de Jésus dans ce tableau? Il est sur un âne. Il est pieds nus.
    -Quels rameaux figurent dans le tableau? Il y a deux différents types de rameaux (sans doute d'olivier et de palmier).

    Réaction
    -Quelles couleurs et teintes sont surtout employées dans ce tableau? Que traduit pour toi l'emploi de ces couleurs?
    -Quel effet ont les détails du tableau (p. ex., les détails dans les vêtements)?
    3. Behold the Lamb of God d'Anthony Falbo, 2012 -Anthony Falbo est un peintre américain contemporain.
    -Il crée ses tableaux avec des éléments du cubisme, du surréalisme et de l'art abstrait; il se sert d'acrylique et d'huile.

    Sources consultées :
    https://www.singulart.com/en/artist/anthony-falbo-10973
    Analyse
    -Quel(s) personnage(s) est ou sont représentés dans le tableau? Jésus et son âne sont les seuls personnages représentés dans leur totalité; cinq mains/bras de personnes non représentées dans le tableau apparaissent dans la moitié inférieure du tableau.
    -Quelles couleurs sont employées dans ce tableau? Les couleurs sont assez vibrantes : le rouge, jaune, bleu, orange, violet, vert et brun.
    -Quelles ressemblances y a-t-il entre l'image de Jésus dans ce tableau et celle des autres tableaux? Il a la main levée en signe de bénédiction et a les pieds nus comme dans le tableau de Pedro Orrente.
    -Quelles différences y a-t-il entre ce tableau et les deux autres? Le style de ce tableau est tout à fait différent (styles d'art du XXe siècle et art contemporain) et le tableau contient des couleurs plus claires et vibrantes. Ce tableau ne représente que Jésus et son âne, contrairement aux autres tableaux qui représentent plusieurs autres personnages (p. ex., disciples qui accompagnent Jésus et gens qui accueillent Jésus à Jérusalem).

    Réaction
    -Quel effet est créé par l'emploi des couleurs vibrantes? Comment peux-tu rattacher l'emploi de ces couleurs au message de l'Évangile?
    -À ton avis, pourquoi le peintre choisit-il de ne représenter que les mains/bras des personnes qui accueillent Jésus avec des rameaux? Quel effet ce choix crée-t-il?
    -Si tu devais représenter l'entrée de Jésus à Jérusalem dans un tableau, quel style emploierais-tu? Qui inclurais-tu dans le tableau?

     

     

    ANNEXE 6 : prières quotidiennes pour le carême, semaine 5


    Prières quotidiennes
    Carême: Semaine 5

    LUNDI
    Seigneur Dieu,
    nous voici arrivés à la cinquième semaine du Carême dont le thème est Sois éclairé et éclaire!. Bientôt, nous célébrerons Pâques et la résurrection de ton fils Jésus Christ. Tu as pu donner ton fils par amour pour nous. Seul toi peut faire en sorte que la mort devienne vie, que les ténèbres deviennent lumière. Tu nous sauves par ton fils et nous te glorifions à jamais.
    AMEN

    MARDI
    Seigneur Dieu,
    tu as donné la vie de ton fils Jésus pour que nous ayons la vie éternelle. Il est souvent difficile pour nous de vraiment comprendre l'importance du don de la vie que tu nous fais à travers la mort et la résurrection de Jésus. Que l'Esprit Saint nous donne la sagesse nécessaire pour reconnaître ce don de la vie et t'en rendre grâce chaque jour.
    AMEN

    MERCREDI
    Seigneur Dieu,
    nous t'implorons aujourd'hui d'éveiller l'Esprit saint en nous pour nous rendre sensibles aux plus démunis et aux plus faibles, plus empathiques vis-à-vis des personnes négligées dans nos écoles et communautés. Aide-nous à comprendre que nous devons aimer comme tu le fais et devenir la vie et la lumière pour les autres.
    AMEN

    JEUDI
    Seigneur Dieu,
    en cette cinquième semaine de l'Avent, nous reconnaissons que la vie que tu nous donnes est d'une valeur inestimable. La beauté et la perfection de la nature autour de nous nous rappellent que tu existes et que la mort peut mener à la vie. Aide-nous à comprendre que les jardins que nous créons cette semaine servent de rappel qu'il n'y a aucune fin à la mort de ton fils Jésus et que cette mort mène à la vie éternelle pour tous ceux et celles qui ont cru et qui croient en lui.
    AMEN

    VENDREDI
    Seigneur Dieu,
    notre cinquième semaine du Carême s'achève. Nous te demandons aujourd'hui de nous pardonner notre insouciance vis-à-vis de notre Terre. Nous oublions souvent que nous devons nous occuper d'elle et lui donner la vie en réduisant nos déchets, en faisant des choix qui respectent l'environnement. Tu nous donnes la vie à travers la mort de ton fils. Fais que nous trouvions différents moyens, petits et grands, de garder notre planète Terre en bonne santé et bien vivante.
    AMEN

    LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

    À l'occasion de l'Avent Semaine 1 (28 novembre)

    Dieu, tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent.
    Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente.
    Je n'aime pas attendre mon tour.
    Je n'aime pas attendre le train.
    Je n'aime pas attendre pour juger.
    Je n'aime pas attendre le moment.
    Je n'aime pas attendre un autre jour.
    Je n'aime pas attendre parce que je n'ai pas le temps et que je ne vis que dans l'instant.
    Tu le sais bien d'ailleurs, tout est fait pour m'éviter l'attente : les cartes bleues et les libres services,
    les ventes à crédit et les distributeurs automatiques, les coups de téléphone et les photos à développement instantané, les télex et les terminaux d'ordinateur, la télévision et les flashes à la radio...
    Je n'ai pas besoin d'attendre les nouvelles, elles me précèdent.
    Mais Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.
    Parce que tu as fait de l'attente l'espace de la conversion, le face à face avec ce qui est caché, l'usure qui ne s'use pas.
    L'attente, seulement l'attente, l'attente de l'attente, l'intimité avec l'attente qui est en nous parce que seule l'attente réveille l'attention et que seule l'attention est capable d'aimer.
    Tout est déjà donné dans l'attente, et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue Prier.

    (Prière du Père Jean Debruynne, reprise de https://www.eglisejura.com/?p=405 )