Trousses d'animation pastorale

Trousses d'animation pastorale


Temps forts liturgiques : CARÊME/PÂQUES

 

Année liturgique   -   CARÊME 2021   -   Trousse d'animation

Semaine 4

 

Thème Sois éclairé et éclaire!
Visuel Éclairé et éclaire - CARÊME 2021 - Semaine 5
Vidéo Air Carême - Nazareth
Passeport Passeport électronique
Chant thème Que ta lumière brille, Luc Dumont
Tu es la lumière de ma vie, Luc Dumont
Autres chants Grand comme ça, soeur Agathe (maternelle-jardin)
Rien jamais, Robert Lebel (1re à 12e)
Toi, tu nous aimes, chant de Taizé (1re à 12e)
Thèmes Nazareth : amour, vie éternelle
Textes bibliques 2Ch 36, 14-16.19-23
Ps 136(137)
Ep 2, 4-10
Jn 3, 14-21
Citation biblique Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
- Jean 3, 16
Prières quotidiennes Voir Annexe 3
Activités Maternelle-jardin : exploration de l'amour de Dieu à travers les quantités et la chanson Grand comme ça
Liens : manifestation des apprentissages en mathématiques, autorégulation et bien-être
1re à 3e : création d'une structure mobile de l'amour de Dieu avec origami en faisant des liens au code de vie de la classe ou de l'école
Liens : enseignement religieux, arts visuels, mathématiques (formes géométriques)
4e à 6e : exploration de la prière des 5 doigts du Pape François pour exprimer son amour à l'image de l'amour de Dieu
Liens : enseignement religieux, arts visuels
7e à 12e : exploration de la méditation sur l'amour de Dieu par les chants de Taizé et création musicale
Liens : enseignement religieux, musique, français (chanson), anglais (chanson)

 

 

Maternelle-jardin - Carême, semaine 4

Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
- Jean 3, 16


Matériel : variété d'objets de quantités différentes (au choix de l'enseignant-e)

Liens : manifestation des apprentissages en mathématiques, autorégulation et bien-être

AVANT

Mise en contexte: Par le biais d'une activité mathématique et musicale, les élèves seront en mesure de dire qu'on ne peut pas compter l'amour de Dieu car cet amour est immense.


  • Projeter en groupe-classe le document Google Slide Pèlerinage Israël et se rendre aux diapositives de la Semaine 4 : Nazareth
  • Montrer les photos de Nazareth et inviter les élèves à décrire ce qu'ils voient
    (exemples de réponses : des collines, beaucoup de maisons, une église, des arbres).

  • Annoncer que le pèlerinage se continue à Nazareth, la ville où Jésus a grandi. Ici nous découvrons que Dieu nous aime beaucoup car il nous a donné son fils Jésus. Il nous invite à nous aimer les uns les autres comme il nous aime.

  • Inviter les élèves au tapis (ou à se disposer s'ils sont en ligne)..
  • Demander aux élèves de nommer les personnes qui les aiment
    mes amis, mon père, ma mère, mes grands-parents, mon enseignant-e
    • Comment sais-tu que ces personnes t'aiment?
      elles m'aident, elles font des choses pour moi, elles me donnent des câlins, elles m'écoutent, elles me réconfortent, elles me tiennent la main, etc.
  • Dire aux élèves que Dieu nous aime tellement : il nous a donné son fils Jésus; on ne peut pas compter ou mesurer ou voir combien il nous aime, car c'est beaucoup. Mais on peut voir des signes qu'il nous aime.

PENDANT

Activité sur la quantité d'objets

  • Revoir les expressions petit, grand, plus petit ou plus grand
    • utiliser le mur de mots
    • utiliser la gestuelle: montrer les mains proches pour plus petit et éloignées pour plus grand
  • Montrer aux élèves différentes quantités d'objets au choix (p. ex., 5 blocs, 1 contenant Tupperware, 2 chapelets, 10 feuilles de papier, 3 chaises...)
    • pour chaque série d'objets, leur demander de compter le nombre
    • leur demander de dire si l'amour de Dieu pour nous est plus petit ou plus grand que le nombre d'objets (réponse souhaitée chaque fois : plus grand).
    • Pour approfondir l'exercice en lien aux mathématiques et selon les connaissances des élèves, ils peuvent replacer les différents groupes d'objets en ordre du plus petit au plus grand ou vice versa.
Exploration du chant Grand comme ça
  • Dire aux élèves que Dieu nous aime tellement en ouvrant grand les bras. On ne peut pas compter l'amour de Dieu car cet amour est immense.
  • Montrer la vidéo de soeur Agathe qui fait la gestuelle accompagnant la chanson Grand comme ça ou consulter la vidéo à l'avance pour montrer aux élèves les gestes du refrain de la chanson qu'ils écouteront. Les paroles se trouvent à l'Annexe 1.
  • Faire écouter la chanson : Grand comme ça de soeur Agathe aux élèves.
  • Demander aux élèves de ressortir certains mots qu'ils ont compris dans la vidéo (exemples de réponses : Dieu, grand, sourire, regarde).
  • Faire écouter la chanson plusieurs fois aux élèves et les inviter à faire les gestes qui l'accompagnent.

APRÈS

  • Projeter à nouveau les photos de Nazareth à partir de la présentation Pèlerinage Israël
  • Rappeler aux élèves qu'il faut toujours revenir à ce qui est le plus important : l'amour de Dieu pour nous et comment il l'a montré en nous envoyant son Fils Jésus.
  • Rappeler aux élèves qu'on ne peut pas mesurer l'amour de Dieu car il est tellement grand.
  • Intégrer la chanson Grand comme ça aux activités régulières en classe.
  • Si possible, inviter les élèves à présenter le chant avec gestuelle à une autre classe pendant la semaine ou à le présenter devant l'école lors de la messe de Pâques. Si votre classe est en ligne, vous pouvez enregistrer la chanson avec la gestuelle et l'envoyer aux parents.

 

 

1re à 3e année - Carême, semaine 4

Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
- Jean 3, 16


Matériel : branche d'arbre d'environ 30-60 cm ou autre objet pour soutenir la structure mobile, cartons/papiers de forme carrée (taille et couleurs au choix de l'enseignant-e; 10-15 cm de longueur et 10-15 cm de largeur suggéré), ficelle/laine/fil assez solide

Si la classe est en ligne, aviser les parents à l'avance du besoin d'un papier coupé en carré, selon les dimensions spécifiées.

Liens : enseignement religieux, arts visuels, mathématiques (formes géométriques)

AVANT

Mise en contexte: À la fin de cette activité, les élèves seront en mesure d'exprimer que Dieu nous aime tellement qu'il nous a envoyé son fils Jésus comme modèle pour nous montrer comment vivre dans son AMOUR. Un parallèle est tracé avec le code de vie de l'école, qui est aussi un modèle de comment vivre en harmonie dans notre milieu.


  • Annoncer que le pèlerinage se continue à Nazareth, la ville où Jésus a grandi.
  • Demander aux élèves s'ils ont déjà entendu parler de Nazareth.
  • Projeter en groupe-classe le document Google Slide Pèlerinage Israël et se rendre aux diapositives de la Semaine 4 : Nazareth.
  • Lire en groupe-classe la description de la ville (aperçu) et montrer les photos de Nazareth.

  • Comme nous nous trouvons dans la ville où Jésus a grandi avec ses parents, où tout a commencé, nous devons nous aussi comme chrétiens et chrétiennes, faire un retour sur l'essentiel : l'amour de Dieu pour nous et l'amour que nous sommes appelés à montrer aux autres autour de nous.

Courte conversation sur l'amour
  • Comment vois-tu que les personnes t'aiment? Comment montres-tu ton amour pour les autres?
  • Partage en groupe-classe des exemples précis de gestes que tes parents posent qui te montrent leur amour pour toi.

Expliquer aux élèves que les parents nous aiment beaucoup et que cet amour est la meilleure façon de comprendre l'amour de Dieu pour nous. Et Dieu nous aime tellement plus que ce que nous pouvons imaginer. Son amour est fort et sans limites.

PENDANT

Étude de l'extrait biblique de la semaine

  • Montrer une Bible aux élèves et la placer devant eux.
  • Écrire l'extrait biblique suivant au tableau :
    Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. - Jean 3, 16.
  • Dire aux élèves que ce qui est écrit au tableau se trouve dans la Bible.
  • Lire la phrase en groupe-classe et poser des questions aux élèves pour vérifier leur compréhension
    • Qu'est-ce que Dieu a fait pour nous? - Il nous a donné son fils unique
    • Qui est le fils unique de Dieu? - Jésus
    • Trouve la partie de la phrase où on parle de l'amour de Dieu - Car Dieu a tellement aimé le monde
    • Qu'est-ce que nous avons grâce à Jésus? - Nous ne nous perdons pas et nous avons la vie éternelle.
    • Comment Jésus nous aide à ne pas nous perdre? - Il nous guide et nous dit comment faire de bons choix, il nous dit de nous aimer les uns les autres.
    • Rappeler aux élèves qu'à Pâques, nous célébrons ce que Dieu nous donne par amour : son fils, dont la mort et la résurrection de Jésus nous donnent la vie éternelle.

Courte conversation sur le code de vie
  • Expliquer aux élèves que nous mettons un code de vie en place dans l'école et dans la classe pour nous aider à faire les bons choix, à aimer les autres comme Dieu nous aime, comme Jésus nous l'a demandé.
  • Revenir sur le code de vie de la classe ou de l'école et demander aux élèves comment les éléments du code de vie nous aident à aimer comme Dieu nous aime (exemples de réponses : si on respecte les autres on les aime; lorsque l'on écoute les autres sans interrompre, on montre qu'on les aime).

Activité de création d'une structure mobile sur l'amour
  • Expliquer aux élèves qu'une structure mobile de l'amour avec origami sera créée pour la classe (montrer des exemples de mobiles avec origami en ligne aux élèves).
  • Donner aux élèves un bref aperçu de l'origami : art de pliage du papier né en Chine au VIe siècle et ensuite apporté au Japon où cela est devenu une tradition.
    (Explorer certaines sources en ligne au choix au besoin, comme ce site Web.)
  • Distribuer à chaque élève un papier/carton de forme carrée (taille recommandée : environ 15-20 cm de longueur et 15-20 cm de largeur). Si la classe est en ligne, donner des instructions pour que les élèves coupent leur papier au bon format.
  • Faire un retour sur les principales formes qui seront créées lors du pliage (p. ex., le carré et le triangle et leurs caractéristiques); les élèves commencent avec une feuille carrée.
  • Utiliser la vidéo explicative du cur en origami (durée environ 2 minutes et demie) pour guider les élèves dans le pliage de leur cur.
  • Arrêter le visionnement au besoin pour permettre aux élèves de suivre les directives et pour leur permettre d'identifier les formes qu'ils créent en pliant.
  • Une fois les coeurs créés, expliquer aux élèves que chacun doit écrire sur son coeur une règle du code de vie de l'école ou de la classe ou une autre action à prendre pour montrer transmettre l'amour de Dieu autour de soi (p. ex., respecter les autres, être poli-e, demander la permission, etc.) - essayer de trouver une idée différente par élève.
  • Si la classe est présentielle, assembler les coeurs pour créer une structure mobile de l'amour de Dieu par respect du code de vie (p. ex., utiliser une branche et faire pendre des fils auxquels sont accrochés avec trou et noeuds les coeurs des élèves) - voir la photo exemple.
    Si la classe est en ligne, demander aux élèves d'envoyer une photo de leur coeur et en faire un collage virtuel.

APRÈS

  • Projeter à nouveau les photos de Nazareth à partir de la présentation Pèlerinage Israël; rappeler aux élèves qu'il faut toujours revenir à l'essentiel en tant que chrétiens : l'amour de Dieu pour nous et comment il l'a montré en nous envoyant son Fils dont la mort et la résurrection nous donnent la vie éternelle.
  • Rappeler aux élèves que suivre un code de vie dans la classe et dans l'école nous aide à revenir à ce qui est le plus important et à nous rappeler tout l'amour que Dieu nous porte et que nous devons porter aux autres par nos bons choix et nos paroles et gestes chaque jour.
  • Accrocher le mobile en salle de classe et s'y référer de façon continue en lien au code de vie comme rappel que nos règles et notre code nous aident à aimer les autres comme Dieu nous l'a montré et comme Jésus nous a dit de le faire.

 

 

4e à 6e année - Carême, semaine 4

Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
- Jean 3, 16


Matériel : carton ou papier (couleurs au choix), marqueurs ou crayons de couleurs.

Liens : enseignement religieux, arts visuels

AVANT

Mise en contexte: À la fin de cette activité, les élèves seront en mesure d'exprimer que Dieu nous aime tellement qu'il nous a envoyé son fils Jésus comme modèle pour nous montrer comment vivre dans son AMOUR. De plus, les élèves seront amenés à voir la prière d'intentions comme un moyen de démontrer son amour et son empathie envers les personnes autour de nous.


  • Annoncer que le pèlerinage se continue à Nazareth, la ville où Jésus a grandi.
  • Demander aux élèves s'ils ont déjà entendu parler de Nazareth.
  • Projeter en groupe-classe le document Google Slide Pèlerinage Israël et se rendre aux diapositives de la Semaine 4 : Nazareth.
  • Lire en groupe-classe la description de la ville (aperçu) et montrer les photos de Nazareth.
  • Comme nous nous trouvons dans la ville où Jésus a grandi avec ses parents, où tout a commencé, nous devons nous aussi comme chrétiens et chrétiennes, faire un retour sur l'essentiel : l'amour de Dieu pour nous et l'amour que nous sommes appelés à montrer aux autres autour de nous.


Courte discussion sur l'amour de Dieu

  • Comment pouvons-nous voir l'amour de Dieu dans notre vie?
    • Il nous donne la vie, la famille, les amis.
    • Il est présent dans notre vie.
    • Il nous donne Jésus, son Fils unique, qui nous sauve et nous donne la vie éternelle par sa mort et sa résurrection à Pâques.

Étude de l'extrait biblique de la semaine

  • Distribuer l'Évangile de la semaine aux élèves (ANNEXE 2) ou le projeter en classe.
  • Lire l'extrait en groupe-classe et demander aux élèves de ressortir les extraits du texte qui montrent l'amour de Dieu pour nous.
  • D'après le texte, quelle est la plus grande preuve de l'amour de Dieu? le fait que Dieu nous donne son Fils unique - ce plus grand don de la vie éternelle qui se concrétise à Pâques.

PENDANT

Réflexion sur la prière
  • Dieu nous aime et par son fils Jésus, nous laisse le plus grand enseignement de nous aimer les uns les autres.
  • Nous montrons notre amour aux autres chaque jour, mais une façon d'aimer est la prière.
  • Quelles sont les différentes façons de prier? Les élèves peuvent répondre en fonction de leur expérience personnelle ou de ce qu'ils ont lu, vu ou entendu.
  • En tant que catholiques, il y a plusieurs façons de prier
    • les prières traditionnelles comme le Notre Père, la méditation chrétienne, le chapelet, la récitation des psaumes, la lectio divina, la célébration des sacrements, etc.

Exploration de la prière des 5 doigts
Activité: composition d'intentions de prière
  • Inviter les élèves à tracer leur main sur un carton ou papier de couleur au choix et à créer et décorer leur modèle de prière des 5 doigts (p. ex., titre, prière pour chaque doigt, symbole d'amour sur la main même).
  • Par la suite, placer les élèves en équipes de 2-4 pour partager leur modèle et pour créer une intention de prière pour chacun des doigts selon le modèle : Pour ____. Pour que...
    (p. ex., Pour les politiciens canadiens. Pour qu'ils aient la force et le courage de prendre les meilleures décisions possibles pour toutes les communautés du pays pendant cette période de pandémie.)
    (Au besoin, explorer d'autres ressources sur la prière des 5 doigts comme ce site Web.)

APRÈS

  • Projeter à nouveau les photos de Nazareth à partir de la présentation Pèlerinage Israël; rappeler aux élèves qu'il faut toujours revenir à l'essentiel en tant que chrétiens : l'amour de Dieu pour nous et comment il l'a montré en nous envoyant son Fils dont la mort et la résurrection nous donnent la vie éternelle.
  • Rappeler aux élèves que la prière, comme la prière des 5 doigts, est un moyen idéal de revenir à l'essentiel et de se rappeler tout l'amour que Dieu nous porte et que nous devons porter aux autres.
  • Inviter les élèves à garder leur dessin/modèle de prière des cinq doigts pour les guider dans la prière.
  • Utiliser les intentions de prière créées par les élèves lors d'un rassemblement ou une célébration (p. ex., comme prières universelles pour la messe de Pâques d'école).

 

 

7e à 12e année - Carême, semaine 4

Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
- Jean 3, 16


Matériel : chandelles à piles (optionnel), instruments variés (optionnel)

Liens : enseignement religieux, musique, français (chant)

AVANT

Mise en contexte: À la fin de cette activité, les élèves seront en mesure d'exprimer que Dieu nous aime tellement qu'il nous a envoyé son fils Jésus. En nous aimant jusqu'au bout, Jésus nous montre comment vivre dans son AMOUR. De plus, ils constateront que la méditation par le chant, comme le propose la communauté de Taizé, est un moyen idéal de revenir à l'essentiel et de se rappeler tout l'amour que Dieu nous porte.


  • Annoncer que le pèlerinage se continue à Nazareth, la ville où Jésus a grandi.
  • Demander aux élèves s'ils ont déjà entendu parler de Nazareth.
  • Projeter en groupe-classe le document Google Slide Pèlerinage Israël et se rendre aux diapositives de la Semaine 4 : Nazareth.
  • Lire en groupe-classe la description de la ville (aperçu) et montrer les photos de Nazareth.; demander aux élèves de partager ce qui ressort du texte et des photos.
  • Avec cet arrêt du pèlerinage, nous faisons un retour à l'essentiel cette semaine. Comme nous nous trouvons dans la ville où Jésus a grandi avec ses parents, où tout a commencé, nous devons nous aussi comme chrétiens et chrétiennes, faire un retour sur l'essentiel : l'amour de Dieu pour nous et l'amour que nous sommes appelés à montrer aux autres autour de nous.

Courte discussion sur l'amour
  • Comment l'amour se manifeste dans ta vie quotidienne?
  • Quels sont des exemples de gestes concrets que les autres posent envers toi qui te montrent que ces personnes t'aiment?
  • Quels sont les gestes concrets que tu poses envers les autres pour leur montrer ton amour?
    N. B. Cette discussion exige un encadrement afin d'éviter que des thématiques inappropriées soient soulevées.
  • Un amour pur et vrai s'inspire de l'immense amour de Dieu pour nous.

Étude de l'Évangile de la semaine
  • Distribuer l'Évangile de la semaine aux élèves (ANNEXE 2) ou le projeter en classe.
  • Demander aux élèves de ressortir les extraits du texte biblique qui montrent l'amour de Dieu pour nous.
  • Selon le texte, quelle est la plus grande preuve de l'amour de Dieu? (réponse souhaitée : le fait que Dieu nous donne son Fils unique - ce sacrifice et ce don de la vie éternelle qui se concrétise dans sa mort et sa résurrection à Pâques).

PENDANT

Exploration des chants de Taizé
  • Un grand nombre de chants chrétiens existent pour souligner l'amour de Dieu pour nous et pour y répondre avec notre amour par nos talents et appréciation pour la musique.
  • Qu'est-ce que Taizé (prononcé Té-zé): une petite ville en France où Frère Roger a fondé une communauté de prière et où est né un genre musical unique pour prier et méditer comme chrétiens et chrétiennes : les chants de Taizé. Cette ville est aussi aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour des milliers de jeunes du monde à chaque année.
  • Visionner une courte vidéo explicative sur Taizé (durée environ 6 min.) en groupe-classe.
  • Explorer avec les élèves le site Web de Taizé, plus particulièrement la page sur le chant méditatif à lire en groupe-classe ainsi qu'une liste de chants de Taizé en ordre alphabétique, avec paroles, partitions et bandes sonores disponibles.
  • Dire aux élèves qu'ils vont entendre quelques exemples de chants de Taizé.
  • Créer une ambiance d'écoute et de méditation en salle de classe si possible (p. ex., éteindre les lumières, allumer des bougies à piles, demander aux élèves de fermer les yeux et de s'installer dans une position ou dans un lieu confortable dans la salle de classe ou devant leur ordinateur à la maison).
  • Donner aux élèves l'intention d'écoute : déterminer ce que les chants ont en commun en ce qui a trait aux thématiques, au style, au rythme, aux paroles.
  • Faire écouter les chants Taizé (ou extraits) suivants qui portent sur l'amour de Dieu:
    Toi tu nous aimes (voir les partitions chorale 4 voix et guitare)
    Il n'est pas de plus grand amour
    Dieu ne peut que donner (voir les partitions chorale 4 voix et guitare)
  • Après l'écoute, demander aux élèves ce qu'ils ont constaté (exemples de réponses : beaucoup de répétition de la mélodie et des paroles, mélange de différentes langues pour les paroles, style méditatif des chants, peu d'instruments, refrain qui se répète et couplets chantés par des solistes).

Activité de création d'un chant dans le style de Taizé (selon le niveau et les intérêts des élèves)
  • Demander aux élèves de travailler de façon individuelle ou dans un groupe de leur choix pour travailler une création musicale.
  • Selon le niveau des élèves, leurs intérêts, leur expérience et connaissances musicales, proposer une ou plusieurs des activités d'exploration musicale suivantes:
    • Faire une recherche en ligne d'un chant de Taizé qui porte sur l'amour de Dieu ou sur son fils Jésus; les inviter à représenter cette chanson pour la classe avec voix et instrument(s) au choix.
    • Choisir un chant de Taizé qui porte sur l'amour de Dieu ou sur son fils Jésus et adapter le chant à leur façon (p. ex., choisir d'autres instruments pour l'interpréter, changer le rythme du chant), tout en respectant les principales caractéristiques du genre méditatif; puis, le représenter à la classe.
    • Choisir une mélodie existante d'un chant de Taizé au choix et composer des paroles portant sur le thème de l'amour de Dieu pour accompagner ce chant; puis, lire les paroles à la classe ou représenter le chant avec les nouvelles paroles et/ou l'enregistrer.
    • Composer un nouveau chant du style de Taizé (paroles et accompagnement musical) portant sur le thème de l'amour de Dieu ou de son fils Jésus et représenter le chant à la classe et/ou l'enregistrer.
  • Accorder le temps nécessaire aux élèves pour travailler leur création selon l'option choisie.

APRÈS

  • Projeter à nouveau les photos de la ville de Nazareth à partir de la présentation Google Slides Pèlerinage Israël.
  • Rappeler aux élèves qu'il faut toujours revenir à l'essentiel en tant que chrétiens : l'amour de Dieu pour nous et comment il l'a montré en nous envoyant son Fils dont la mort et la résurrection nous donnent la vie éternelle.
  • Rappeler aux élèves que la méditation par le chant, comme le propose la communauté de Taizé, est un moyen idéal de revenir à l'essentiel et de se rappeler tout l'amour que Dieu nous porte.
  • Inviter les élèves et groupes à partager leurs créations à l'échelle de la classe ou de l'école (p. ex., lors de la messe de Pâques, lecture des paroles à la radio étudiante, partage de l'enregistrement d'un chant original dans les réseaux sociaux ou lors d'une célébration, activité ou messe pendant la Semaine sainte).

 

 

ANNEXE 1 : Paroles de la chanson Grand comme ça, Soeur Agathe


L'amour de Dieu est grand comme ça
Est grand comme ça, est grand comme ça
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia

Que je sois assis, que je sois debout
En train de sourire, en train de pleurer
Dieu me regarder et Il m'aime comme ça

L'amour de Dieu est grand comme ça
Est grand comme ça, est grand comme ça
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia

Quand je joue au foot ou bien du piano
Que je gratte la guitare ou bien fais dodo
Dieu me regarde et Il m'aime comme ça

L'amour de Dieu est grand comme ça
Est grand comme ça, est grand comme ça
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia

Si je fais une bêtise, je ne dois pas la cacher
Mais de tout mon coeur demander pardon
Dieu me regarde et Il m'aime comme ça

L'amour de Dieu est grand comme ça
Est grand comme ça, est grand comme ça
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia

Que je sois petit ou déjà très grand
Je peux aimer Dieu, lui offrir mon coeur
Dieu me regarde et Il m'aime comme ça

L'amour de Dieu est grand comme ça
Est grand comme ça, est grand comme ça
Il est pour toi, il est pour moi, Alléluia

 

 

ANNEXE 2 : Évangile de la semaine (Jean 3, 14-21)


De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin qu'en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs uvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses uvres ne soient dénoncées; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu'il soit manifeste que ses uvres ont été accomplies en union avec Dieu. »
(Jean 3, 14-21)

 

 

ANNEXE 3 : prières quotidiennes pour la semaine 4 du Carême


Prières quotidiennes
Carême: Semaine 4

LUNDI
Seigneur Dieu,
en cette quatrième semaine du Carême, tu nous rappelles ton profond amour pour nous, un amour que nous ne pouvons pas mesurer, un amour qui dépasse tout ce que nous imaginons. Ton fils unique Jésus que tu nous donnes en est la preuve véritable. Aide-nous à faire de ton amour la pierre angulaire de notre vie et à projeter cet amour dans nos activités à l'école, à la maison et au sein de notre communauté. Nous implorons Sainte Catherine de Sienne, afin qu'elle nous guide dans notre amour du prochain.
AMEN

MARDI
Seigneur Dieu,
Ce temps de Carême nous rappelle ta grandeur. Quel autre père serait prêt à donner son fils comme tu l'as fait pour nous sauver? Rappelons-nous que ton amour se manifeste à travers ce sacrifice et ce don de la vie éternelle par ton fils Jésus. Fais que nous continuions à reconnaître le miracle de la résurrection que nous célébrerons bientôt à Pâques.
AMEN

MERCREDI
Seigneur Dieu,
En ce Carême qui se poursuit, nous te prions pour les personnes qui ont perdu leur lumière et leur éclat; pour tous les jeunes qui ont fait certains choix qui les ont éloignés de toi et de ton immense amour. Rappelle-leur, Seigneur, qu'ils sont profondément aimés et que la Résurrection prochaine de Jésus-Christ pourra éclairer leur vie et raviver leur propre lumière dans le monde.
AMEN

JEUDI
Seigneur Jésus,
Merci de nous donner la prière et plus particulièrement la prière du Notre Père pour être en communion avec toi. C'est à travers la prière que nous restons pleins d'espérance et unis comme communauté. Ta mort et résurrection prochaines nous rappellent l'importance de la prière que tu nous as laissée. Ensemble, prions : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la Terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.
AMEN

VENDREDI
Seigneur Dieu,
Pour clôturer la quatrième semaine du Carême, nous te demandons de nous pardonner nos fautes pour que nous soyons prêts à recevoir Jésus ressuscité. Aide-nous à avoir un cur pur en reconnaissant nos erreurs, petites et grandes pour pouvoir choisir d'être des chrétiennes et chrétiens dignes de ton amour et désireux de le partager avec tes autres enfants.
AMEN

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de l'Avent Semaine 1 (28 novembre)

Dieu, tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent.
Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente.
Je n'aime pas attendre mon tour.
Je n'aime pas attendre le train.
Je n'aime pas attendre pour juger.
Je n'aime pas attendre le moment.
Je n'aime pas attendre un autre jour.
Je n'aime pas attendre parce que je n'ai pas le temps et que je ne vis que dans l'instant.
Tu le sais bien d'ailleurs, tout est fait pour m'éviter l'attente : les cartes bleues et les libres services,
les ventes à crédit et les distributeurs automatiques, les coups de téléphone et les photos à développement instantané, les télex et les terminaux d'ordinateur, la télévision et les flashes à la radio...
Je n'ai pas besoin d'attendre les nouvelles, elles me précèdent.
Mais Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.
Parce que tu as fait de l'attente l'espace de la conversion, le face à face avec ce qui est caché, l'usure qui ne s'use pas.
L'attente, seulement l'attente, l'attente de l'attente, l'intimité avec l'attente qui est en nous parce que seule l'attente réveille l'attention et que seule l'attention est capable d'aimer.
Tout est déjà donné dans l'attente, et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue Prier.

(Prière du Père Jean Debruynne, reprise de https://www.eglisejura.com/?p=405 )